Présentation

Fermer CA et Commissions

Fermer Contactez nous !

Fermer Ethique et Procédures

Fermer Formation

Fermer Réunion mensuelle

Fermer Statuts

Salon MONTEUX
Activités

Fermer APRS

Fermer ARDF

Fermer ATV

Fermer Ballons des Ecoles du 84

Fermer Challenge - Concours - Diplome

Fermer Divers

Fermer Fréquences sur le 84

Fermer Modes numériques HF

Fermer RadioSondes

Fermer Écoute Aéro

Historique REF84 et ARV84
Photos
Diaporama Photos
Sondage
Dans Quel domaine voulez vous que l'ARV investisse ?
 
TX/RX deca
TX/RX vhf uhf
Antenne HF
Antenne V/U
Relais Phonie
ATV
Matos de Mesure
cable
promotion
matos pour expo
Résultats
Recherche dans le site




Divers - Procédure MS
Source : site du ref-union.

PROCEDURES DE TRAFIC POUR LES QSO METEOR SCATTER

1. Introduction

Le but des procédures décrites doit permettre de faire des contacts météor-scatter (MS) aussi rapidement et aisément que possible. Comme les réflexions sont de très courte durée, la procédure de QSO normale n'est pas facilement applicable, et des mesures spéciales doivent être prises pour assurer qu'un maximum d'information correctes et sans erreurs soient reçues. Les meilleures pluies de météore sont le plus souvent assez fortes pour rendre certaines de ces mesures inutiles, mais encourager l’emploi de toutes celles énumérées généralement pluies il y a aucune raison que les procédures suggérées ne devraient pas toujours être employées.

2. Définitions

Deux types de contacts MS, arrangés de manières différentes, peuvent être distingués:

a. Un rendez-vous prévu, où les deux stations intéressées s’accorden à l'avance sur le mode (par exemple sur la télégraphie, SSB ou FSK441), fréquence, durée et périodes du contact.

b. Un contact sans rendez-vous, où une station appelle CQ ou répond à un appel CQ. Ces contacts sont souvent appelés "random MS".

3. Périodes

Il est recommandé que stations utilisent des périodes de 2,5 minutes en télégraphie, des périodes de 1 minute en SSB, et 30 secondes en FSK441. Cette pratique donne des résultats assez satisfaisants. Cependant, le nombre croissant de standards techniques rend possible d'utiliser des périodes plus courtes et les amateurs peuvent prévoir des périodes de 1 minute en télégraphie et des périodes plus courtes pour la SSB et le FSK441, surtout durant des pluies majeures.

a. Tous les opérateurs MS résidant dans la même région devraient, autant que possible, consentir à transmettre simultanément afin d’éviter les interférences mutuelles.

b. Si possible, les transmissions des stations plus au nord et plus à l’ouest devraient être faites dans des périodes 1, 3, 5 etc. à partir de l'heure ronde. Les transmissions des stations plus au sud et plus à l’est transmissions devraient être faites dans des périodes 2, 4, 6 etc.

c. Lors des prises de rendez-vous, une durée de une ou deux heures peut être utilisée. Le début devrait être aux heures rondes (par ex.0000, 0100, 0200 UTC etc. )

4. Durée des rendez-vous

Chaque rendez-vous ininterrompu doit être considérée comme un essai séparé. Cela signifie qu'il n'est pas possible suspendre un contact et de le poursuivre ultérieurement. La durée de périodes de rendez-vous est habituellement d’une heure ou, dans certains cas, de deux heures.

5. Choix de fréquence

a. Contacts sur rendez-vous

Les contacts sur rendez-vous peuvent être arrangés sur toute fréquence, tenant compte du mode et du plan de la bande, mais devraient éviter d’utiliser des fréquences connues habituellement utilisées et les segments random MS 144,095–144,126 MHz (télégraphie) et 144,195–144.205 MHz (SSB).

b. Contacts sans rendez-vous

La fréquence employée pour les appels CQ pour des contacts sans rendez-vous devrait être 144,100 MHz pour la télégraphie, 144,195-144,205 MHz pour la SSB et 144,370 pour le FSK441.

Les QSO résultant des appels CQ devraient avoir lieu dans le segment 144,101-144,126 MHz (télégraphie).

Les utilisateurs du FSK441 devraient indiquer la fréquence où ils veulent effectuer le QSO en ajoutant les trois chiffres de la fréquence du QSO. Par exemple CQ383 indique que la station écoutera sur 144,383 MHz pour réaliser le contact.

En télégraphie, la procédure suivante devrait être employée par l’appelant pour indiquer durant l’appel la fréquence exacte qu’il écoutera et utilisera pour réaliser le QSO:

i) Choisir la fréquence prévue pour un QSO en vérifiant si elle est libre de trafic et de QRM.

ii) Pendant l'appel, immédiatement après " CQ", une lettre est insérée pour indiquer la fréquence de réception à la fin de l’appel. Cette lettre indique l’écart par rapport à la fréquence d’appel. Par exemple, CQE CQE CQE indique que l'opérateur écoutera sur la fréquence d’appel + 5 kHz.



A = 1 kHz L’appel sera CQA CQA CQA

E = 5 kHz L’appel sera CQE CQE CQE

N = 14 kHz L’appel sera CQN CQN CQN

Z = 26 kHz L’appel sera CQZ CQZ CQZ

Dans tous cas la lettre employée indique une fréquence plus haute que celle de la fréquence de l’appel.

iii) A l’issue de la période d’émission le récepteur devrait être réglé sur la fréquence indiqué par la lettre employé dans l’appel CQ.

iv) Si un signal est entendu sur cette fréquence il peut bien être une réponse d'une station qui a entendu l’appel CQ et qui répond sur la fréquence calculée à partir de la lettre employée durant cet appel.

v) Quand l’appelant reçoit un signal sur la fréquence indiquée durant l'appel et identifie la réponse comme une réponse à son CQ, l'émetteur est réglé sur la même fréquence et la procédure de QSO démarre à cet endroit.

Exemple: DF7VXS veut tenter un essai random MS en télégraphie, et veut commencer par appeler CQ. Il écoute en premier dans la gamme 144,101-144,126 MHz et trouve une fréquence claire sur 144,107 MHz. Il décide d’appeler CQ sur 144,100 MHz, et il doit maintenant ajouter une lettre à appel CQ pour indiquer sur quelle fréquence il va écouter. Dans cet exemple il a choisi un décalage de fréquence de 7 kHz, il devra donc inclure la septième lettre de l'alphabet, la lettre "G", dans son appel CQ. Notez que la station recevant l’appel CQ répondra sur une fréquence exactement 7 kHz au-dessus de laquelle il a entendu l’appel CQ.

Si un opérateur au lieu d’appeler CQ veut écouter un appel CQ, la procédure de suivante devrait être employée:

i) Ecouter sur 144.100 MHz pour la télégraphie. (Noter que quand il y a l'activité considérable durant les pluies majeures, les stations appelant CQ peuvent se déplacer plus bas que 144.100 MHz afin d’être sur une fréquence plus claire)

ii) Quand un CQ appel est entendu, noter la lettre qui suit "CQ" dans l'appel. A partir de cette lettre calculer le décalage de fréquence que la station appelante écoutera pour recevoir la réponse.

iii) Régler l’émetteur sur une fréquence supérieure du nombre de kHz trouvé, et transmettre une réponse durant la période appropriée. Le format de la réponse peut être trouvé dans la section 7.

iv) Comme le QSO aura lieu sur cette fréquence plus haute, continuer à transmettre et écouter (durant les périodes appropriées) sur cette fréquence. Il se peut que la station appelant CQ n'entendra pas votre première réponse, mais l’entendra au cours des une ou deux périodes suivante. De là il n’est pas nécessaire de revenir sur la fréquence d’appel.

Exemple: Vous recevez SM3BIU qui appelle CQH CQH CQH. Cela vous dit que, indépendamment de la fréquence exacte que SM3BIU utilise pour son CQ, il écoutera une réponse sur exactement 8 kHz plus haut, comme H est la huitième lettre de l'alphabet. Avoir entendu que le CQ était "CQH" vous l'appellerez 8 kHz en haut.

N.B. Le système de lettres ne devrait pas être employé pour les contacts SSB! (De Haan, Septembre 1993).

6. Procédure de QSO pour des contacts sur rendez-vous et en random

a. Appel

Le contact débute avec une station en appelant une autre, par ex. "DL7QY SM3BIU DL7QY…". En la télégraphie les lettres "de" ne sont pas employées.

b. Système de reports

Le report consiste en deux chiffres:



Premier chiffre (durée de la réflexion)
Deuxième chiffre (force du signal)

2 : jusqu’à to 5 secondes
6 : jusqu’à S3

3 : 5 à 20 secondes
7 : S4, S5

4 : 20 à 120 secondes
8 : S6, S7

5 : plus long que 120 secondes
9 : S8 et plus fort




Procédure de reports



Un report est envoyé quand l'opérateur est certain d'avoir reçu l’indicatif du correspondant ou son propre indicatif ou une parties d'eux.

Le report est donné comme suit: "UA1WW I1BEP 26 26 UA1WW I1BEP 26 26...". Le report devrait être envoyé entre chaque groupe d’indicatifs, trois fois pour la télégraphie, deux fois pour la SSB, et ne devrait pas être changé durant un contact même si la force de signal pouvait le justifier.

d. Procédure de confirmation

i) Aussitôt que l'un ou l'autre des opérateur copie les deux indicatifs et un report il peut commencer à envoyer une confirmation. Cela signifie que toutes lettres et chiffres ont été reçus correctement.

La confirmation est donnée en insérant un R avant le report: "SM7FJE G3SEK R26 R26 SM7FJE..". Une station avec un R à la fin de son indicatif pourrait envoyer : "GW3ZTH I4BER RR27 RR27...".

ii) Quand l'un ou l'autre opérateur reçoit un message de confirmation, tel que" R27", et que toutes les informations requises sont complètes il doit confirmer avec une série de « R », en insérant son propre indicatif tous les huit « R »: " RRRRRRRR HG5AIR RRRR...". Quand l'autre opérateur a reçu les « R » le contact est complet et il peut répondre dans la même façon, habituellement pendant trois périodes.

e. Exigences pour un QSO complet

Les deux opérateurs doivent avoir copié les deux indicatifs, le report et une confirmation que l'autre opérateur a fait de même. Cette confirmation être ou un "R" précédant le report ou une série de "RRRR..." comme expliqué dans le paragraphe 7.d.ii.

7. Manque d'informations (télégraphie seulement)

Si un report de confirmation est reçu à une étape précédente du contact, l'autre opérateur a toutes les informations dont il a besoin. Les codes suivants peuvent alors être employés pour demander l’ information manquante:

BBB les deux indicatifs manquent

MMM mon indicatif manque

YYY votre indicatif manque

SSS la durée et la force du signal manquent

OOO toute les informations sont complètes

UUU manipulation défectueuse ou illisible

L'autre opérateur répondra en envoyant seulement l'information requise. Cette approche doit être employée avec grande prudence pour empêcher les confusions.

Source:
http://thf.ref-union.org/comptes_rendus/2002.htm

Date de création : 17/04/2006 @ 11:41
Dernière modification : 17/04/2006 @ 11:45
Catégorie : Divers
Page lue 3337 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


Visites depuis le 01/2007

   visiteurs

   visiteur en ligne

Zone membres/connexion

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 556 membres


Connectés :

( personne )
Propagation
Le WX sur Althen des Paluds

Calendrier
Nouvelles à revoir
Videos radioamateur
Stations APRS autour de F5ZUN


^ Haut ^